/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Au temps des vikings (préface Alban Gautier)

Traduction Philippe Pignarre - Langue d'origine : Anglais

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le temps des Vikings, de 800 à 1100, c'est ce moment de l'histoire du Moyen Âge où de farouches guerriers venus du Nord sèment la terreur dans de nombreuses villes européennes accessibles par mer ou voie fluviale. Ils pillent, s'emparent des trésors des églises et des monastères, enlèvent des habitants qu'ils échangent contre une rançon ou vendent comme esclaves. On ignore néanmoins souvent que ces marchands exceptionnels ont ouvert de nouvelles voies commerciales entre le Nord, le califat arabe et l'Empire byzantin. Ils se sont installés en Russie, dans les îles Britanniques, en Irlande, en Islande et au Groenland. Ils ont développé une poésie d'un raffinement inégalé, mettant en scène les prouesses des guerriers et les aventures des dieux de leur panthéon. Mais les Vikings ne constituaient pas un peuple. Contrairement à ce que des conceptions raciales ont prétendu, il n'était pas nécessaire qu'un sang scandinave coulât dans les veines du guerrier pour qu'il soit reconnu comme un Viking. L'auteur met à profit les plus récentes découvertes archéologiques ainsi que les récits des ambassadeurs arabes pour raconter le monde quotidien des paysans comme des seigneurs de guerre et des rois - un monde où la magie et les fantômes ont toute leur place. Loin des barbares sanguinaires ordinairement décrits, les Vikings ont ainsi été des acteurs de premier plan au Moyen Âge, avant de disparaître avec l'évangélisation de la Scandinavie et la création des trois royaumes de Norvège, de Suède et du Danemark.

Choisi par Christine

Médiéviste enseignant à Yale, Anders Winroth fait autorité en ce qui concerne le monde Scandinave. Aidé dans ses recherches, par les dernières découvertes archéologiques, il bouscule notre imaginaire collective sur les Vikings. Et démontre ainsi que ces derniers étaient loin ďētre les barbares sanguinaires qui, chaussaient de leurs casques à cornes semaient la terreur en pillant les villes européennes. .. Longtemps décrits comme tels ils étaient plutôt des marchands qui ont ouverts de nouvelles voies commerciales... Dans un récit qui nous tient en haleine l'historien suédois revisite le monde Viking et en fait un portrait complexe.

 

Autres informations

  • EAN 9782707196514
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 300 pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 494 g
  • Distributeur Interforum

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)


empty